Non classé

Poème #26

Froid ruban
Impersonnel
Déversant son flot
Quotidien
Inhumain mais si vivant
Mécanique presque 
Parfaite
Nuit terrifiante
Renforçant 
Le sentiment de vie
Autonome
Pulsation fluctuante
Au gré des besoins de l’
Animal
Courte journée d’hiver
Empêchant l’espoir
D’un autre monde
Où nous ne serions pas 
Les esclaves
de
ce
 
Péri-
phérique
 
Yrch

2 Réponses à “Poème #26”

  1. Le 17 février 2016 à 10 h 21 min 010446g a répondu avec... #

    Bien décrit!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : C'est un élixir de jouvence

    • Le 17 février 2016 à 10 h 25 min desparoles a répondu avec... #

      Merci, c’est gentil !

Ajouter votre réponse

1001feuillesado |
Les poèmes de Laëti |
Références thématiques |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Tijanabuletinac
| Journalecturejrbr
| Journal des fous